Je suis en train de suivre le MOOC Elles font l’art sur la plateforme FUN. C’est super intéressant et je vous le conseille si vous êtes sensible à l’Art et à la place que les femmes ont tenu et tiennent encore dans l’Art d’aujourd’hui.

Mooc elles font l'art

La parité existe t’elle dans l’Art ?

Avez-vous déjà remarqué que la parité n’existe pas dans l’art ? Que la proportion d’œuvres d’artistes féminines dans les musées est très faible ? Il en est de même pour les autres formes d’art que sont l’architecture, la musique, le cinéma…

Mais savez-vous combien de femmes ont œuvré dans l’ombre pour que notre vie soit meilleure ? C’est comme si leur existence avait été rayée des livres d’histoire pour ne faire la part belle qu’aux hommes, reléguant les femmes à la place qu’ils voulaient qu’elles occupent.

Dans le monde des Arts on entend plus parler des femmes comme des muses, des inspiratrices, des modèles. Mais bon nombre d’entre elles furent aussi des artistes accomplies avec de grands talents, même si elles ne furent pas forcément reconnues de leur vivant.

Par exemple, vous connaissez l’artiste peintre Berthe Morisot ? Modèle pour de nombreux artistes, belle-sœur de Manet, elle fut aussi un des membres fondateurs de l’impressionnisme et fut considérée comme leur égale par les artistes de son époque et pourtant… sur son acte de décès il est indiqué qu’elle était « sans profession ».

Alors quoi ? L’Art pour une femme est relégué à un simple « passe-temps » ?

Laissez-moi vous parler d’une artiste qui a marqué son temps et pour qui l’Art n’était pas une « distraction ».

Focus sur… Rosa Bonheur une artiste engagée

femmes oubliées dans l'art Rosa Bonheur

Cette femme artiste du 19ème siècle – figure extravagante de son époque- aura su se frayer un chemin dans ce milieu très masculin de l’Art. Elle aura même réussi à construire un véritable eco-système autour de sa passion pour s’assurer une stabilité financière et ne jamais avoir à dépendre d’un mari : cours de dessin, atelier de reproduction, estampes, photos, interview, tournée promotionnelle avec son marchand d’art… une pro du marketing avant l’heure !

Grâce à toutes ces actions et son implication dans le monde de l’art, elle fut même la première femme à recevoir en 1865 la légion d’honneur pour faits artistiques des mains de l’impératrice Eugénie en personne ! L’impératrice dira de cette remise de récompense « J’ai voulu que le dernier acte de ma régence fut consacré à montrer que le génie n’a pas de sexe ». Un acte hautement symbolique pour l’époque vous pouvez l’imaginer.

Et oui, car les femmes sont cantonnées à des rôles dits « domestiques » mais Rosa a la chance d’être née dans une famille où l’on encourage la pratique des arts. Son père est professeur de dessin et créera même une école gratuite de dessin pour jeunes filles (et oui on ne se mélange pas à l’époque) !

Quel bonheur pour Rosa si je puis dire 😉 Elle dirigera elle-même cette école après la mort de son père pendant 11 ans, disant aux jeunes filles « Suivez mes conseils et je ferai de vous des Léonard de Vinci en jupons ».

Rosa Bonheur une féministe et révolutionnaire de son époque

La spécialité artistique de Rosa ce sont les animaux. Elle se plait à représenter la force animale mais pour cela, elle doit parfois se rendre sur des terrains de course ou dans des foires aux bestiaux pour être au plus près des animaux. Alors se mouvoir avec tout son attirail de peintre sur des terrains boueux, en jupons… ce n’est pas très pratique.

Qu’à cela ne tienne, elle se mettra en pantalon, adoptant la tenue réservée aux hommes, se plaçant ainsi d’égal à égal dans la société.

Mais au 19ème siècle, les femmes n’ont pas le droit de porter des pantalons sauf… si elles obtiennent auprès de la Préfecture une « Autorisation de travestissement », qui est à renouveler tous les 6 mois ! Autorisation que Rosa obtiendra bien entendu. Elle est maintenant considérée par de nombreux biographes comme une des figures importantes de l’émergence du féminisme dû à son style de vie très libéré pour l’époque.

anecdote permission de travestissement Rosa Bonheur
Rosa Bonheur "Labourage hivernais" Musée d'Orsay

Rosa Bonheur « Labourage hivernais » au Musée d’Orsay

🧠 Une petite énigme… 🤔

Savez-vous en quelle année l’abrogation de l’interdiction du port du pantalon pour les femmes est-elle officialisée en France ?

Quelques ressources pour aller plus loin 

  • « Artistes Femmes, à la force du pinceau » Un documentaire Arte, diffusé en 2019 à l’occasion de « Créatrices, l’émancipation par l’art », exposition du musée des beaux-arts de Rennes
  • AWARE : Depuis sa création en 2014, l’association AWARE travaille à rendre visibles les artistes femmes du XXesiècle en produisant et en mettant en ligne sur son site Internet des contenus gratuits sur leurs œuvres.
  • « Les femmes artistes sont dangereuses » de Laure Adler & Camille Viéville
  • ELLES@CENTREPOMPIDOU – Catalogue des collections du MNAM-CCI. Un accrochage de 2009 à 2011 centré sur les artistes féminines. Toujours disponible à la boutique du Centre Pompidou
  • Peintres Femmes 1780 – 1830 Naissance d’un combat Une exposition dédiée aux femmes peintres qui se tiendra (si les musées ouvrent à nouveau ) du 3 mars au 4 juillet 2021 au Musée du Luxembourg – MAJ janvier 2022 cette exposition aura finalement lieu du 19 mai au 25 juillet 2021